Comment déclarer ses frais de téléassistance aux impôts ?

Bonne nouvelle ! Le service de téléassistance MyScutum vous ouvre des droits d’éligibilité à un crédit d’impôt de 50% sur la totalité de vos frais payés sur l’année. 

Depuis janvier 2017 cet avantage fiscal s’applique à différents services d’aides à domicile dont la téléassistance, alors pourquoi ne pas en profiter ? 

Comment faire pour bénéficier d’une réduction d’impôts sur la téléassistance ? Quelles sont les démarches à effectuer et les documents à fournir pour déclarer vos frais ? Réponse ci-dessous !

Téléassistance et crédit d’impôt : comment ça fonctionne ?

Depuis 2017 la France souhaite accompagner les seniors afin qu’ils puissent profiter au mieux de leur domicile. Le maintien à domicile est certes moins onéreux, mais reste une solution tout de même coûteuse pour les personnes avec de petits revenus. Le crédit d’impôt leur donne alors la possibilité de faire appel à un service d’aide à domicile et d’équiper leur logement d’un système de téléassistance. Grâce à ses aides financières l’Etat favorise les personnes âgées à choisir cette solution si cela le permet.

Pour être éligible aux crédits d’impôts, la société que vous choisirez doit être déclarée en tant que Service à la Personne.  Grâce à l’agrément SAP le service de téléassistance vous fourni une attestation fiscale obligatoire en cas de contrôle. Chez Scutum nous sommes agréés et nous vous fournissons l’attestation chaque année.

Le calcul de la réduction d’impôt

Vous êtes imposable : Vous bénéficiez d’une déduction de 50% du coût annuel dépensé pour votre service de téléassistance sur vos impôts. Si vous dépensez 200 € à court de l’année, 100 € sera déduit du montant total de vos impôts. 

Vous n’êtes pas imposable : Les caisses de retraites vous créditent. Vous recevez, sous forme de chèque 50% du montant total de vos frais sur l’année. Si vous dépensez 200 € vous recevrez un chèque de 100 €.

Le plafond des aides financières

  • 12 000 €, majorés de 1 500 € par membre du foyer âgé de plus de 65 ans. Le plafond total ne peut pas dépasser 15 000 €
  • 20 000 € si l’un des membres du foyer est titulaire de la carte d’invalidité ou perçoit une pension d’invalidité de 3ᵉ catégorie.
  • 15 000 € au lieu de 12 000 € pour la première année. Si vous employez directement une aide à domicile.

Qui peut bénéficier du crédit d’impôt ?

Cette déduction s’applique à la totalité des foyers ! Ainsi, si vous êtes équipé ou qu’en tant qu’aidant vous prenez en charge les frais. Vous pouvez les déclarer aux impôts. La téléassistance figure parmi les services éligibles aux aides financières. La somme est directement déduite de vos impôts, réduisant significativement le montant de celui-ci.

Comment faire sa déclaration de téléassistance aux impôts ?

Au moment de votre déclaration d’impôt, renseignez le montant à déclarer en prenant en compte votre situation familiale et personnelle

  • Vous êtes la personne qui bénéficie de la téléassistance : Transcrire sur la case 7DB le montant des abonnements et services. 
  • Vous n’êtes pas la personne qui bénéficie de la téléassistance. Prenez en charge les frais : Transcrire sur la case 7 DL le montant annuel dépensé.

Articles similaires

Faites votre demande de devis en moins de 1 minute